Campagne Mon empreinte bleue

Économie et environnement

L’économie

Fermez l’eau, sauvez gros!

  • Même s’il y a une perception d’abondance et de gratuité de l’eau chez les Québécois, la gestion de l’eau potable est complexe. Produire l’eau potable et traiter les eaux usées engendre des coûts importants pour les municipalités et par le fait même, pour les citoyens.
  • Les volumes unitaires d’eau distribués par les municipalités québécoises sont supérieurs aux moyennes nord-américaines et européennes, ce qui entraîne une hausse du coût des services d’eau.
  • En économisant collectivement l’eau potable, il est possible d’éviter des investissements visant à accroître la capacité des infrastructures.
  • En économisant l’eau chaude, les citoyens consomment moins d’énergie et peuvent diminuer leur facture d’électricité.

L’environnement

Après l’empreinte verte, l’empreinte bleue.

  • L’eau ne se trouve pas en abondance partout au Québec.
  • Une consommation plus responsable de l’eau et une réduction des pertes d’eau dans les réseaux de distribution contribueront à préserver la disponibilité de la ressource pour les générations futures.
  • Une réduction de la consommation d’eau potable permet de diminuer les volumes d’eaux usées à traiter.

Consulter la section Trucs et astuces pour participer au mouvement.