• Accueil
  •  >Actualités
  • >Nouveau marché public de la Vallée-de-l’Or

Nouveau marché public de la Vallée-de-l’Or

22 juillet 2016

Val-d’Or, le 21 juillet 2016. − À l’occasion de l’inauguration du Marché public de la Vallée-de-l’Or, le député d’Abitibi-Est, M. Guy Bourgeois, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, et du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Pierre Paradis, a confirmé une aide financière gouvernementale de 240 000 $ pour la réalisation de ce projet, soit 130 000 $ du Fonds conjoncturel de développement (FCD) du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) et 110 000 $ du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

L’aide gouvernementale accordée à ce projet, qui a nécessité des investissements de près de 2 millions de dollars, permettra au marché de bénéficier d’une structure permanente ouverte toute l’année. Celle-ci pourra accueillir 24 exposants. Au total, grâce à l’ensemble de ses infrastructures, le marché pourra permettre à 36 commerçants d’y vendre leurs produits en été et pourrait ajouter 24 chapiteaux au besoin. Il offrira également des aménagements pour des activités socioculturelles. Déjà, le marché pouvait compter, depuis 2006, sur plus de 8 500 visiteurs chaque été. La nouvelle structure ne pourra que le rendre plus populaire, notamment en offrant à ses visiteurs une structure à l’abri des intempéries.

« Nous sommes fiers de nous associer à un projet structurant pour l’économie de la région. Celui-ci contribuera sans aucun doute à revitaliser le centre-ville de Val-d’Or. L’engagement du milieu municipal est essentiel au bon fonctionnement des marchés publics », a déclaré le ministre Coiteux.

« Il importe d’encourager la production agroalimentaire, l’achat local et l’alimentation saine », a fait savoir le ministre Paradis. « Ce genre de projet permet un rapprochement entre les producteurs, les transformateurs et les consommateurs. Ce geste de notre gouvernement démontre une fois de plus notre volonté de favoriser la croissance des marchés de proximité. »

« Mon expérience des affaires municipales me fait croire plus que jamais à l’importance d’un tel projet pour le développement économique régional et la mise en valeur des produits locaux et régionaux », a rappelé M. Bourgeois. « C’est un apport aussi important pour la vitalité du centre-ville de Val-d’Or. »

Rappelons que le FCD vise à soutenir des initiatives qui contribuent notamment au développement économique, social, culturel, touristique, environnemental et technologique. En 2015-2016, ce programme a permis d’investir un peu plus de 1,9 million de dollars dans différents projets sur le territoire québécois.