Allez au contenu

Développement durable municipal

15 décembre 2020

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) rend disponible les résultats Ouverture d'un document PDF dans une nouvelle fenêtre (429 Ko) d’un sondage transmis en février 2020 à l’intention des 1 108 municipalités locales (ML) et des 87 municipalités régionales de comté (MRC) visant à connaître leur engagement dans une démarche de développement durable. Il s’agissait d’un quatrième sondage effectué au cours des huit dernières années.

Rappelons que depuis 2010, le MAMH encourage les organismes municipaux à adopter une démarche volontaire de développement durable qui s’inscrit dans les orientations de la Loi sur le développement durable Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre. La proportion cible des organismes municipaux ayant une démarche valide était de 20 % pour 2015 et de 30 % pour 2020. 

Pour l’année en cours, 53 ML et 6 MRC Ouverture d'un document PDF dans une nouvelle fenêtre (447 Ko) se sont vues reconnaître par le Ministère une démarche valide, soit 12 % des organisations ayant répondu au sondage. En somme, 146 ML mènent leur propre démarche ou participent à celle d’une MRC, ce qui représente 13,2 % de l’ensemble des 1 108 ML du Québec.

Les résultats suggèrent que l’adoption de démarches de développement durable ont connu un engouement au début de la décennie. Elles ont par la suite laissé place à des actions sur des enjeux particuliers, et ce, sans s’inscrire dans une démarche intégrée. Des entretiens avec des acteurs municipaux confirment cette observation. 

En outre, parmi les organismes municipaux sondés, on dénombre 182 ML (16,4 % de l’ensemble des ML du Québec) ayant mis en œuvre des actions indépendantes les unes des autres du même type que celles inscrites dans une démarche ou participant à celles d’une MRC. Ce sont donc 328 ML (29,6 % de l’ensemble des ML du Québec), au minimum, qui sont engagées dans une démarche valide ou dans des réalisations indépendantes comparables.

Le défi est maintenant de mettre au point une méthode permettant de connaître les réalisations du milieu municipal en matière de développement durable qui tienne compte de cette réalité. Le MAMH y travaille déjà depuis quelques mois.